ELOGE DU POIL: création 2014 CCCJ

Publié le par Côté Cour - Côté jardin

AFFICHE Poil - sans bandeau

 

Lecture accompagnée de son exposition de curiosités

 

Avec : Martine Faraldo, Magali Maury, Catherine Metelski

 

D’après "Histoire naturelle du poil" de Claude Gudin (éditions PANAMA)  et

" LES POILS, histoires et bizarreries" de Martin Monestier (éditions du cherche-midi)

 

 

Devant la dictature mondiale du glabre et de l’épilé, il fallait bien que quelques voix s’élèvent !

      Nous ferons ici l’éloge du poil, du cil, du tif, de la barbe, des barbus, des velus, porteurs de bacchantes, femmes à barbes ou à favoris. Car nous ne serions pas sur cette terre, si dès les origines, il n’y avait eu un poil dans la soupe primitive !

 

« Rien ici n’est la barbe et si je prends la plume

C’est pour voir dans votre œil qu’une lueur s’allume… »

 

 (Fernando Arrabal)

Dans cette drôle d'histoire, parfois un peu tirée par les cheveux, nous démêlerons d'abord quelques fils amoureusement tricotés par Claude Gudin, émérite pataphysicien* bien connu :

De quand date le poil? Y a-t-il des fossiles de vrais cils?

Que savons-nous de la pilosité des femmes jalouses?

 

 Passant de tricholomaniaques** en pilusophiles***, si le poil aujourd'hui a mauvaise presse, il n'en fut pas toujours ainsi et les pilosités excessives ont suscité autrefois beaucoup d’intérêt, partagé, il est vrai, entre malsaine curiosité et vrai intérêt scientifique. Entre attirance et répulsion, notre humanité  doit-elle se mesurer à l’aune de notre pilosité ?

 

Ponctué de quelques chansons, notre « Eloge du poil » mêle avec humour vérités scientifiques et histoires extraordinaires, dans un texte joyeux et bien sûr, pataphysicien.

 

* Pataphysicien : En bref : scientifique spécialisé dans la recherche de solutions imaginaires à des problèmes qui ne se posent pas. …

** Tricholomaniaques : qui mange ses cheveux

*** Pilusophiles : collectionneurs de poils

 

Commenter cet article